Yannick Noah - Bonheur indigo

Yannick Noah – Bonheur indigo (Album)

Métissé , le onzième album de Yannick Noah, « Bonheur Indigo » (Columbia), est résolument positif. Il chante et danse l’espoir et la fraternité.Pas de coup de gueule comme dans son précédent album, « Combats ordinaires » (2014). « Je pense que si on veut faire passer un message, rien ne vaut la douceur », affirme aujourd’hui Yannick Noah. Celui qu’il transmet dans son onzième opus, « Bonheur Indigo », est résolument positif. À contre-courant de la sinistrose ambiante, il chante qu’il est « Encore temps », prônant à travers les douze plages d’un disque « feel good » une attitude qu’il décrit ainsi : « Il faut se donner la peine d’aller chercher cette petite lueur que nous avons tous en nous ». Depuis deux ans et demi – lorsqu’il ne revient pas coacher l’équipe de France de tennis -, le dernier vainqueur français de Roland-Garros réalise son rêve : naviguer à bord d’un catamaran de 60 pieds dans la mer des Caraïbes, avec sa femme et son petit dernier, âgé de 15 ans. « La vie en mer offre un rapport au temps complètement différent, on se sent libre ».

Croire en sa chance

Préparant son nouvel album, Yannick Noah en a profité pour échanger avec des auteurs. « Je les aiguillais en proposant des sujets, des idées, des phrases », explique-t-il. Avec pour règle de ne pas savoir qui écrivait les textes qu’il recevait, pour éviter tout a priori. C’est ainsi qu’il n’a découvert qu’après quelques mois que c’est le groupe Boulevard des Airs qui avait composé « Viens », son premier single. Une chanson de fraternité, ensoleillée, qui lui a rappelé ce moment où, gamin, il avait rencontré le tennisman Arthur Ashe au Cameroun, lequel avait écrit sur sa raquette le vœu prémonitoire : « J’espère te revoir à Wimbledon ». Le petit Yannick Noah, qui sourit sur la pochette de l’album, a cru en sa chance. À 59 ans, il la chante dans « Baraka ». « Au mieux le meilleur » donne le cap à suivre. Un morceau comme « Peau lisse man », où il incarne un migrant, apporte une touche plus grave, atténuée par le reggae roots qui le fait chalouper. Les autres musiques sont dansantes et métissées, afro, pop, bossa, avec parfois des accents cap-verdiens comme dans « Le chemin », hymne à l’amitié qui clôt « Bonheur Indigo ».

SOURCE : Letelegramme.fr

 

Tag

Top Single

PLAYLISTS DISPO !!

  • TOP RAP FR
  • TOP RAP US
  • NEW GENERATION TOP
    NEW GENERATION
  • POP ROCK
  • BEST OF NISKA
  • PLAYLIST-NINHO
    BEST OF NINHO
  • BEST OF NEKFEU
  • BEST OF VALD
  • TOP POP URBAINE
  • TOP RNB

Nouveautés 2019




X
Aller à la barre d’outils